1 - L'ESS à l'école, le vivre pour y croire

Comment inculquer cette culture de l’économie sociale et solidaire inscrite dans une société dont les valeurs de coopération et de solidarité nous semblent fondamentales ?

La semaine de l’ESS à l’école existe, avec un travail des associations mais allons plus loin….

Ne pouvons-nous pas envisager le lycée comme le lieu où la production et la diffusion de savoirs sont objets de partage et d’échanges, décloisonnant ainsi l’espace sacralisé de la classe pour l’ouvrir à toute personne souhaitant s’y instruire.

Des exemples de structures participatives se multiplient (épicerie, potager participatif, café collaboratif….) et nous pourrons nous appuyer sur le modèle des « épis » : cf monépi.fr


4 - Handicapé/étranger, accueillir l'autre différent. Et si l'hospitalité nous guidait dans le lien social ?

L’Autre différent, comme étranger à soi-même, vient renvoyer à chacun l’étrange étrangeté en soi dont parlait Freud. 

L’hospitalité est alors à questionner sur le terrain de l’école, comme dans la société. 

Comment faire une place à chacun en respectant sa singularité, ses forces et ses vulnérabilités, sans stigmatiser ni banaliser les véritables difficultés ? Comment favoriser un lieu qui valorise les différences ?

 7 - Transmission inter-générationnelle (projet professionnel, valeurs…) :

Sur qui s'appuyer ? Sur quoi s'orienter ?

Si le monde contemporain renvoie aux individus la charge de réussir par eux-mêmes dans un fantasme d’auto-engendrement, à quoi peut alors s’arrimer un jeune, dans la mission qu’il a de définir un projet qu’on ne cesse de lui demander?

Sur le plan collectif, le discours moderne semble vouloir faire fi de l’histoire comme matériau de transmission, au risque de dénier certains pans de celle-ci et de reproduire alors ses plus sombres desseins.

Sur le plan de l’individu, comment s’inscrire alors en tant que sujet de son histoire, laquelle n’est pas sans lien avec celles des autres ?


10 - Oser les pédagogies institutionnelles "tout au long de la vie"

Les pédagogies coopératives se pratiquent souvent en primaire où l’apprentissage de la vie en collectif en est à ses premiers pas, s’appuyant sur la pulsion épistémophilique de l’enfant.

A l’adolescence, le rapport à autrui vient prendre une coloration singulière rejouant des conflits psychiques sur la scène personnelle et sociale.

Comment pourrait-on penser un lycée qui perpétue les principes des pédagogies institutionnelles, c’est-à-dire, un rapport entre le désir et la loi, tout en prenant en compte la spécificité de la période adolescente.

Ce groupe pourra s’articuler au Réseau Pédagogie Institutionnel International qui a prévu de faire un tour de France de la PI dont une étape à Tours. 


2 - Citoyenneté : Socrate à l'école ou la fabrique du citoyen

Dans un monde mué par le désir du bien-être individuel et la satisfaction immédiate, comment articuler la conscience individuelle à la vie en société.

Quelle société, quel projet politique (dans le sens de la cité) souhaitons-nous aujourd’hui pour nos jeunes, citoyen de demain ?

Comment travailler les valeurs de la République et la Laïcité pour les rendre plus que jamais vivantes et incarnées ? 


 5 - L'école comme expérience : valorisation de l'expérience, port-folio et histoire de vie

De nombreuses approches permettent de faire de ce qui est vécu, une expérience, à condition de pouvoir la nommer et l’écrire, engageant ainsi une réflexivité.

La pédagogie institutionnelle fait vivre des expériences au-delà de la simple accumulation de savoirs. Elle permet à chacun de prendre un rôle dans le fonctionnement de l’école et constitue déjà en soi une expérience. 

Comment permettre aux jeunes de s’emparer de ces outils pour que d’un « éprouvé », ils en viennent à parler d’une « expérience » permettant ainsi de soutenir l’élaboration d’un parcours professionnel ?


8 - Quel serait un Lycée qui prend soin de ses ados ? Et de ses adultes ?

Si l’école est le lieu où peut surgir le symptôme, il s’agit cependant de questionner cette trouvaille du sujet-élève dans sa globalité. L’Autre Lycée n’a pas vocation à se substituer à une démarche thérapeutique qui ne peut se conduire qu’à l’extérieur. Il ne s’agit pas ici d’un soin-étude, mais plutôt d’un lieu qui prend soin. 

« Ne pas en rajouter » aux complexités subjectives qui se jouent pour l’adolescent dans son rapport à l’institution, aux adultes et aux pairs, implique de réfléchir à un espace qui se veut pacifiant pour tous.

Quels seraient les points institutionnels sur lesquels il s’agirait d’être à minima attentif, voir inventif pour permettre aux jeunes de grandir et son corollaire, d’apprendre et aux professionnels d’exercer leur métier avec inventivité ?


11 - Pôle Ressource CréaPIC Créativité Pratiques Institutionnelles et Coopératives

Une bibliothèque de travail, un espace de partage, d’échange, de ressources, de formation…

Comment penser cet espace qui permettra de mettre en œuvre du deuxième volet du projet de l’association ?

Quelles sont les conditions pour qu’il puisse fonctionner ? Espaces, lieu, fonctionnement, liens inter-institutionnels, outils nécessaires….

 Quel sera son articulation avec la structure Lycéenne ?


13 - GTCoo Structure L'Autre Lycée

Groupe déjà composé et réuni sur proposition de Mr le DASEN, rassemblant des chefs d’établissement, des représentants d’associations éducatives ou médico-sociales et des membres de l’association. 

Il vise à finaliser une demande qui sera adressée au Rectorat. 

Il devra réfléchir à la mise en œuvre de la structure lycéenne expérimentale en lien avec les autorités académiques / Régionales.


 3 - Art et Culture : Une nécessité pour inventer le monde

Soutenir une pratique artistique, au même titre qu’une culture nous semble indispensable pour nourrir les capacités d’élaboration face à une réalité complexe.

Ce peut être également une manière détournée mais authentique de s’adresser à l’Autre ou de s’exprimer.

Gageons qu’il s’agira là d’une qualité fondamentale pour toute personne pour s’épanouir et prendre place dans la cité et lutter contre l’inculture…

Ce groupe pourra aussi s’appuyer sur les ateliers d’écriture et le stage vidéo jeune qui sont prévus dans le cadre du temps de préfiguration.


 6 - Entre rupture et transition : Bac-3/Bac+3, du lycéen à l'étudiant.

Dans notre travail auprès des jeunes, la clinique nous apprend, que le passage entre le monde lycéen et le monde étudiant peut constituer une faille entrainant une rupture dans les parcours.

 Que se passe-t-il donc dans cette transition difficile d’un signifiant à l’autre où le cadre des apprentissages, le rapport aux savoirs et le lien aux figures tutélaires ne sont plus les mêmes.

 Que nous enseigne la clinique étudiante pour pouvoir aider le jeune à mieux amorcer cette transition. ? Quelles seraient les acquis indispensables pour pouvoir s’émanciper ?


 9 - Le Numérique : Mutation technologique / Anthropologique

A la croisée des disciplines des sciences humaines (socio, psychanalyse, politique, anthropologique…), l’avènement du numérique vient bouleverser profondément les rapports individuels et collectifs.

Comment en faire un outil au service de nos axes de travail et de nos valeurs ? Comment l’intégrer comme données structurelles, sans que le sujet-élève ou adulte n’en vienne à être dépassé ou se masque derrière comme rempart à la relation à autrui ? Comment faire avec…


 12 - Consultation Jeunes

Il s’agira ici de recueillir les idées, envies, opinions des jeunes, avant le lycée (collégiens), pendant ou après (étudiants). Il sera aussi souhaitable de rechercher des témoignages de jeunes qui ont été amenés à rompre avec l’école quel qu’en soit la raison.

Nous souhaitons utiliser un objet de médiation pour permettre l’expression : un stage vidéo et des ateliers d’écriture ont été budgétisés dans le cadre de la subvention de la Région (cela concerne également le groupe Art).

 Il sera également possible de faire une enquête de terrain à l’aide du questionnaire de François Muller (4 questions à des lycéens) puis d’en exploiter les réponses avec un département de recherche en sciences de l’éducation.